La Municipalité aime – t – elle-les arbres ?

P1020514Les enfants le croiront peut-être Samedi 17 janvier à la p’tite Criée en assistant à la séance ciné-lecture-concert « L’homme qui plantait des arbres » (inspiré de Jean Giono). Mais la Ville en plante-t-elle (à part quelques jeunes plants en remplacement d’arbres abattus) ?  Aime-t-elle le Vert notre Municipalité ? on en doute quand on sait qu’elle a décidé de fermer un jardin pour pouvoir (im)planter une grue ? d’autres Villes n’ont pas cette possibilité et trouvent d’autres solutions.

Pendant ce temps la majorité envoie des vœux accompagnés de petites graines à faire germer. Pendant ce temps la future manifestation du printemps est labellisée « la ville est un jardin ». Car le Pré  est « la ville où poussent les grandes idées » …..

Le jardin partagé « Le pouce vert » doit rester ouvert !

Réunion publique organisée par le Pouce vert,
Jeudi 14 janvier à 20 h 30,
à la maison des associations, 3 place Anatole France,
Pré-Saint-Gervais

Ilot dantonLe comptoir des mots ou des maux ?
« Pendant les travaux, je m’engage pour qu’il n’y ait pas rupture des activités du Pouce Vert dans la mesure des contraintes techniques » a réaffirmé Monsieur le Maire plusieurs fois depuis 2013.
Et pourtant, la fermeture du jardin partagé est désormais annoncée pour avril 2016. Il ne devrait réouvrir qu’en novembre 2017… si tout se déroule comme prévu …
Telle est la décision de la municipalité rapportée par l’association du Pouce vert à l’issue d’une réunion le 16 novembre.
Beaucoup de mots ont été prononcés par la Ville depuis début 2013 sur le réaménagement de l’ilot Danton ; des « ateliers urbains » ont été organisés pour que nous – la population – disions ce que nous voulions ; beaucoup voulaient que le jardin continue de fonctionner pendant les travaux. Et, au bout du compte, il ferme…. Alors, à quoi bon ces ateliers, que reste-t-il des souhaits des associations et riverains qui s’y sont exprimés ?
Nous aurait-on menti ? C’est comme ça que les mots deviennent des maux.

Continuer la lecture de Le jardin partagé « Le pouce vert » doit rester ouvert !