Archives pour l'étiquette environnement

CourneuvePark ou Parc de la Courneuve : on choisit ?

Capture-d’écran-2015-06-24-à-12.05.03Ce projet, intitulé le Central Park du Grand Paris, a suscité depuis quelques mois de nombreuses réactions dans le 93 et bien-au-delà. Petit état des lieux.

De quoi s’agit-il ?

D’un projet urbain de grande échelle (24 000 logements, 100 000 emplois …) construits, dans le cadre du Grand Paris, autour du parc de la Courneuve, à la fois sur des terrains libres situés en périphérie, mais aussi en empiétant sur le parc existant. Conçu et porté par Roland Castro, urbaniste très connu et contesté, le projet s’inspire du Central Park de New York, oasis de verdure au cœur des gratte-ciel de Manhattan.

Sitôt rendu public début 2015, ce projet a suscité l’indignation de nombreux habitants du 93, d’élus et de forces politiques (PC, EELV, Front de gauche, NPA …), qui lui reprochent à la fois sa démesure et le fait qu’il ampute d’un quart de sa surface le poumon vert du département, classé Natura 2000. Manuel Valls n’a fait que mettre de l’huile sur le feu en évoquant l’idée d’en faire une opération d’intérêt national (OIN), disposition qui verrait l’Etat se suppléer aux communes pour la délivrance des permis de construire. Notre personnalité locale, Claude Bartolone, a jugé le projet « exceptionnel » …. au début … Depuis le développement des réactions négatives, il se tait (sur le sujet). Continuer la lecture

{Invitation} Une ville pour tous, écologique et solidaire ?

A Gauche Autrement vous invite à une réunion publique sur « Le pouvoir Urbain » le mercredi 23 septembre à 20h30 Salle Danton. 19 Rue Danton au Pré Saint Gervais.

Depuis le milieu du XXème siècle nos villes se sont étendues selon une prolifération de zones spécialisées, de toutes natures et de tous acabits.

 Nos centres – villes ont dépéri.

 Nos territoires urbanisés se sont enlaidis et déstructurés.

 Cette catastrophe était – elle évitable ? Oui ! Et pourtant elle se poursuit, y compris en banlieue parisienne, où le Grand Paris est parti sur de fort mauvaises bases.

  Quelles sont les origines des énormes carences de notre urbanisme ? Quels en sont les responsables ? Comment  un pouvoir citoyen peut faire autrement : une ville pour tous, écologique et solidaire ? Le Grand Paris est-il parti sur de bonnes bases ?

Marc Huret

Quelques unes des questions que nous nous poserons en compagnie de Marc Huret* auteur d’un « Essai sur le pouvoir urbain – propos d’un urbaniste atterré, propositions d’un urbanisme citoyen » qui ouvrira le débat.

*Marc Huret, ancien élu d’ AGA et maire-adjoint au Pré-Saint-Gervais, est un praticien du projet urbain et du projet de ville. Il a notamment travaillé à la requalification de centres – villes et de quartiers HLM dégradés et au redéploiement du commerce à l’échelle d’intercommunalités. 

Rendez-vous mercredi 23 septembre à 20h30 Salle Danton. 19 Rue Danton au Pré Saint Gervais. Entrée Libre.

Que de gobelets !

14972B0D-23C4-46EA-871C-7BED3DAED9DDLes gobelets plastiques sont d’un usage régulier lors de toutes les rencontres au Pré-Saint-Gervais. Si on ne sait pas combien sont jetés au Pré, en France chaque seconde, on en jette 150 (source Le Parisien), soit 4,73 milliards par an. Que deviennent-ils ? Mis à part quelques communes, ils doivent être jetés dans la poubelle ordinaire car il n’y a pas de filière vraiment organisée encore. Cela va venir mais pour le moment,  2,4 milliards de ces gobelets sont enfouis dans des décharges où ils mettront plusieurs centaines d’années à se dégrader ,

En attendant, il est possible de ne pas participer à cette aberration en utilisant des gobelets réutilisables.BFA7034F-55CA-4858-81AA-7540A42910AB

Sous la bannière « Ecologie pour tous au Pré » (association du 93 à laquelle nous adhérons),  A Gauche Autrement a organisé, à l’occasion du vide-grenier du 30 mai,  la distribution et la récupération de gobelets réutilisables. Continuer la lecture

Retrouvez-nous, avec Ecologie pour tous au Pré au stand du vide-grenier

Mettre en oeuvre des actions concrètes et pratiques sur le tri des déchets et le recyclage  dans la ville. 

C’est l’idée qui a guidé un petit groupe d’entre nous qui réfléchît depuis un moment à cette thématique. Première concrétisation, une grande opération de Gobelets consignés mis en place ce samedi à l’occasion du vide-grenier du Pré Saint Gervais.

Plastique

L’idée est simple proposer aux stands qui demain délivrent des boissons, des gobelets consignés. 1 Eur le gobelet que chacun pourra ensuite récupérer en venant le rendre au stand « Tri et recyclage ». Après les avoir soigneusement lavés, les gobelets pourront aussitôt être réutilisés.

Récupérer, recycler et ainsi éviter le gâchis écologique généré par le tout jetable est une priorité absolue qui devrait s’imposer à tous les politiques.

Reutilisation

Comment améliorer cela dans notre ville du Pré Saint Gervais ? C’est ce que nous vous demanderons lorsque vous viendrez rendre votre gobelet sur notre stand. Une boîte à idées ouverte pour des solutions concrètes. 

ecologie

Les enfants sont aussi bien sûr les bienvenus sur le stand, on leur a réservé un petit jeu surprise et quelques cadeaux.

{Invitation} Le documentaire « Vague citoyenne » en avant-première

Le documentaire Vague Citoyenne de François Guieu sort enfin à l’occasion de la journée mondiale de l’eau qui aura lieu ce dimanche 22 mars.

Vague

Venez voir ce documentaire avec des images inédites de la lutte à Est Ensemble… en avant-première dimanche au  Pavillon de l’Eau… Continuer la lecture

A gauche autrement présente aux élections départementales

La gauche sociale, écologiste et citoyenne s’unit pour être présente lors des élections départementales des 22 et 29 mars. A Pantin et au Pré-Saint-Gervais, des militants du Front de Gauche, d’Europe Ecologie, d’à Gauche Autrement, des citoyens engagés, s’unissent pour construire une alternative … à gauche. Continuer la lecture

Danton : agissons

Ilot dantonAu Pré, les surfaces libres sont peu nombreuses. La Ville en a « libéré » une en plein centre : il s’agit de l’îlot Danton.

L’emplacement de ce lieu est stratégique. Il relie le centre (hyper centre diraient certains ?) à la Poste, la Maison des Médecins, 2 écoles, l’avenue Jean-Jaurès. C’est l’occasion rêvée de réaliser un projet à taille humaine, attractif où se côtoient lieux de vie et activités.

Continuer la lecture

Ilot Danton. Melons-nous de ce qui nous regarde

Le projet d’aménagement de l’Ilot Danton aura des conséquences importantes pour les habitants de ce quartier mais au delà pour nous tous habitants du Pré Saint Gervais.

Ilot Danton

A l’occasion de l’enquête publique sur le déclassement de voies dans le cadre du réaménagement de l’Ilot Danon, le groupe A Gauche Autrement a déposé un certain nombre de questions dans le registre public. Nous ne manquerons pas de publier les réponses Voici déjà les questions…

Continuer la lecture

Au Pré, on veut l’écologie, pour de bon !

L’écologie, c’est une uDSC01266rgence politique. Pour la planète bien sûr, et les générations à venir, mais aussi pour notre vie de tous les jours, nos dépenses, et même nos emplois. Faut-il rappeler les débats sur les gaz de schiste, les scandales alimentaires ?

Et tout près de nous, les trains de déchets nucléaires à Drancy,
la méthanisation à Romainville, les poubelles radioactives à V
aujours ?
Ou encore, pour chacun, la hausse constante du prix du gaz, de l’électricité, des carburants ?

Sur tous ces sujets, les gouvernements successifs en France, et la mairie du Pré-Saint-Gervais, ont quelque chose en commun :
le goût pour les belles annonces, et le manque de volonté politique pour les mettre en actes. Qu’est-ce qui vraiment a changé, en France, depuis le « Grenelle de l’environnement » sous Nicolas Sarkozy, ou la « transition énergétique » engagée par François Hollande ? Qu’est-ce qui vraiment a changé, au Pré, depuis que la mairie a inscrit à son programme les objectifs de « l’Agenda 21 », sans le faire suivre d’aucun plan d’action ?

Or il y a tant à faire ! Urbanisme, environnement, circulation, énergies …. à Gauche Autrement compte tirer parti des compétences qu’elle a rassemblées dans tous ces domaines, pour élaborer, avec vous,une ville plus humaine et plus durable. Notre ville a les atouts pour être une vitrine en la matière. Avec
les propositions que nous présentons ici, c’est possible, et c’est nécessaire.