Archives pour l'étiquette Citoyenneté

La police traite les militants du climat comme des terroristes

Le magazine Reporterre revient sur la perquisition effectuée il y a quelques jours Rue Baudin par les forces de l’ordre. Où l’on apprend que cette opération a mobilisé pas moins de 250 policiers, 27 camions de CRS, un bus, et deux véhicules de déminage…

Le pre squat

Vendredi 27 novembre, l’Annexe, un squat du Pré-Saint-Gervais, en région parisienne, a été perquisitionné par plus d’une centaine de membres des forces de l’ordre. À 8 heures, le quartier entourant la rue Baudin a été entièrement bouclé. « Nous avons compté 250 policiers, 27 camions de CRS, un bus, et deux véhicules de déminage », indique Roch, un habitant du squat. À 8 h 15, l’assaut a été donné. Une partie des hommes, affublés de casques et de boucliers, sont montés sur le toit de l’immeuble de deux étages, tandis qu’une autre équipe a forcé à la porte d’entrée. « Une fois à l’intérieur, les policiers ont mis en joue les occupants de la maison avec leurs mitraillettes,poursuit Roch. Certains ont été plaqués au sol pendant une vingtaine de minutes. »

Les 34 occupants ont été regroupés dans le salon pendant que les policiers fouillaient les différentes chambres et ateliers du bâtiment. « De toute façon, c’est déjà sale et mal rangé », aurait lancé un membre des forces de l’ordre. Un autre se serait emparé d’un masque de soudure trouvé sur place et, après l’avoir enfilé, aurait crié : « Je suis ton père », singeant le film Star Wars

… Les occupants se défendent d’appartenir à ces mouvances. D’après eux, l’annexe est un lieu communautaire, qui a été autorisé par le propriétaire des locaux. Des artistes, notamment le collectif Eroles Project, et des activistes y préparent la COP 21, « avec des méthodes non violentes », nous ont précisé plusieurs habitants. Les éléments de décor de la Zone action climat, un grand événement de la société civile qui se tiendra au 104 du 7 au 11 décembre, y ont notamment été fabriqués. Rien de très dangereux. Les policiers sont d’ailleurs repartis les mains vides, comme l’atteste le procès verbal remis aux occupants de l’Annexe.

>>> Lire la suite sur le site de Reporterre

Etat d’urgence climatique

Le gouvernement a décidé d’interdire les mobilisations citoyennes dans toute la France prévues à l’occasion de la COP21, alors que dans le même temps les manifestations commerciales sont, elles, autorisées. L’état d’urgence prolongé est même exploité pour assigner à résidence et criminaliser des militants.

Hier encore des perquisitions accompagnées d’un grand déploiement policier ont eu lieu au Pré Saint Gervais à quelques pas de l’école maternelle Baudin créant une ambiance anxiogène pour les enfants et les parents.

Face à l’urgence climatique, les citoyens sont priés de se taire et de rester chez eux.  La COP21 risque de se résumer à la réunion à huis clos des chefs d’Etat et des multinationales.

chaine climat

La Coalition Climat 21 qui regroupe plus de 130 organisations entend organiser un maximum de manifestations et d’évènements ouverts aux citoyens.  La mobilisation citoyenne se construira à travers une diversité d’initiatives d’organisations membres de la Coalition climat 21, qui sert de caisse de résonance à cette mobilisation citoyenne.

Voici une sélection d’entre elles pour la journée du dimanche 29 novembre:

Une chaîne humaine pour un climat de paix : A l’initiative d’Alternatiba et d’Attac, une chaîne humaine sera formée de 11h30 à 13h sur les trottoirs entre l’arrêt de métro Oberkampf et Nation, sur le boulevard Voltaire. Ce sera l’occasion de mettre en visibilité les messages et visuels prévus initialement pour la marche mondiale pour le climat.

Nos chaussures marcheront pour nous : à l’initiative d’Avaaz, la place de la République sera recouverte de chaussures qui symboliseront les pas des personnes qui devaient participer à la marche pour le climat à Paris. Ces chaussures sont collectées chaque jour à différents points dans Paris. Pour en savoir plus : http://bit.ly/1jilG7R

Une grande clameur pour la rue ! La « Grande Clameur pour le climat » propose d’exprimer de manière sonore et sensible l’engagement des citoyens dans la lutte contre le dérèglement climatique. Suite aux récents événements tragiques et à l’interdiction de la marche pour le climat à Paris, nous ne pouvons plus nous mobiliser en marchant dans la rue. Mais nous pouvons faire entendre notre voix en faisant du son, et même de la musique ! Pour en savoir plus : http://thegreatclamor.org/

 

Au Pré on fait de l’immobilier, pas de l’urbanisme

Au carrefour du monument aux morts, des arbres veillaient (Paulownias).

Ils vont disparaître en même temps que les travaux de démolition commenceront sur le site qui leur avait permis de grandir. Avec eux, d’autres ornements de verdure disparaîtront.P1040193 En effet, vous avez peut-être vu que « Le Clos Gabriel » va s’élever à la place des constructions existantes aujourd’hui. Regardez d’un peu près la photo. L’Etablissement Public Foncier d’Ile de France, la ville du Pré-Saint-Gervais sont partenaires du Groupe Solendi qui construit pour 3F.

Cela veut dire que – non seulement – la Ville a donné son accord à cette construction par l’approbation d’un permis de construire, mais qu’elle en est en quelque sorte partenaire. On ne peut s’opposer à la construction de logements, qui de plus devraient être en accession sociale à la propriété. On s’interroge seulement sur la manière dont ces décisions sont prises, sur la qualité des propositions (qualité de la construction, de l’aménagement, pourquoi n’y-a-t-il pas des équipements en énergie propre, etc), sur la définition des hauteurs (la place ne risque-t-elle pas d’être écrasée ? par le R + 4), sur le non alignement avec l’immeuble voisin (qui laisse donc un bel emplacement ………….. publicitaire ?).

CourneuvePark ou Parc de la Courneuve : on choisit ?

Capture-d’écran-2015-06-24-à-12.05.03Ce projet, intitulé le Central Park du Grand Paris, a suscité depuis quelques mois de nombreuses réactions dans le 93 et bien-au-delà. Petit état des lieux.

De quoi s’agit-il ?

D’un projet urbain de grande échelle (24 000 logements, 100 000 emplois …) construits, dans le cadre du Grand Paris, autour du parc de la Courneuve, à la fois sur des terrains libres situés en périphérie, mais aussi en empiétant sur le parc existant. Conçu et porté par Roland Castro, urbaniste très connu et contesté, le projet s’inspire du Central Park de New York, oasis de verdure au cœur des gratte-ciel de Manhattan.

Sitôt rendu public début 2015, ce projet a suscité l’indignation de nombreux habitants du 93, d’élus et de forces politiques (PC, EELV, Front de gauche, NPA …), qui lui reprochent à la fois sa démesure et le fait qu’il ampute d’un quart de sa surface le poumon vert du département, classé Natura 2000. Manuel Valls n’a fait que mettre de l’huile sur le feu en évoquant l’idée d’en faire une opération d’intérêt national (OIN), disposition qui verrait l’Etat se suppléer aux communes pour la délivrance des permis de construire. Notre personnalité locale, Claude Bartolone, a jugé le projet « exceptionnel » …. au début … Depuis le développement des réactions négatives, il se tait (sur le sujet). Continuer la lecture

{Invitation} Une ville pour tous, écologique et solidaire ?

A Gauche Autrement vous invite à une réunion publique sur « Le pouvoir Urbain » le mercredi 23 septembre à 20h30 Salle Danton. 19 Rue Danton au Pré Saint Gervais.

Depuis le milieu du XXème siècle nos villes se sont étendues selon une prolifération de zones spécialisées, de toutes natures et de tous acabits.

 Nos centres – villes ont dépéri.

 Nos territoires urbanisés se sont enlaidis et déstructurés.

 Cette catastrophe était – elle évitable ? Oui ! Et pourtant elle se poursuit, y compris en banlieue parisienne, où le Grand Paris est parti sur de fort mauvaises bases.

  Quelles sont les origines des énormes carences de notre urbanisme ? Quels en sont les responsables ? Comment  un pouvoir citoyen peut faire autrement : une ville pour tous, écologique et solidaire ? Le Grand Paris est-il parti sur de bonnes bases ?

Marc Huret

Quelques unes des questions que nous nous poserons en compagnie de Marc Huret* auteur d’un « Essai sur le pouvoir urbain – propos d’un urbaniste atterré, propositions d’un urbanisme citoyen » qui ouvrira le débat.

*Marc Huret, ancien élu d’ AGA et maire-adjoint au Pré-Saint-Gervais, est un praticien du projet urbain et du projet de ville. Il a notamment travaillé à la requalification de centres – villes et de quartiers HLM dégradés et au redéploiement du commerce à l’échelle d’intercommunalités. 

Rendez-vous mercredi 23 septembre à 20h30 Salle Danton. 19 Rue Danton au Pré Saint Gervais. Entrée Libre.

Contre l’austérité et l’injustice sociale en Grèce et en Europe

En Grèce et dans de nombreux pays, l’Europe de l’austérité bafoue
les droits fondamentaux des populations et la démocratie pour protéger les intérêts financiers. Elle érige des murs à ses frontières et provoque ainsi de terribles catastrophes humaines. Aujourd’hui, l’Union européenne tente de faire plier la Grèce, d’étouffer les voix qui proposent une autre Europe, celle de la dignité, de la solidarité, de la justice sociale.

A l’appel de nombreuses personnalités et d’associations dont le collectif pour un audit citoyen de la dette et Attac, une semaine d’actions, de débats et de rassemblements se tiendront partout en France du 20 au 27 juin.

grece

Le coup d’envoi sera donné demain par une manifestation organisée au départ de Stalingrad à 15h en direction de République, où des festivités et débats seront organisés. Soyons nombreux ! Le même jour, des manifestations se tiendront à Londres, Berlin, Rome et dans de nombreuses autres villes en Europe et en France…

Une semaine pour informer les citoyens sur les bobards médiatiques de ces dernières semaines sur la Grèce. Comme ces trois idées reçus sur lesquelles revient cette vidéo produite par ATTAC.

A consulter aussi le rapport préliminaire de la Commission pour la vérité sur la dette grecque qui a été rendu public mercredi 17 juin à Athènes, en présence des plus hautes autorités grecques. Il sera bientôt mis en ligne. Première analyse en français disponible ici.

D’autres informations sur le site du Collectif pour un audit citoyen de la dette.

Que de gobelets !

14972B0D-23C4-46EA-871C-7BED3DAED9DDLes gobelets plastiques sont d’un usage régulier lors de toutes les rencontres au Pré-Saint-Gervais. Si on ne sait pas combien sont jetés au Pré, en France chaque seconde, on en jette 150 (source Le Parisien), soit 4,73 milliards par an. Que deviennent-ils ? Mis à part quelques communes, ils doivent être jetés dans la poubelle ordinaire car il n’y a pas de filière vraiment organisée encore. Cela va venir mais pour le moment,  2,4 milliards de ces gobelets sont enfouis dans des décharges où ils mettront plusieurs centaines d’années à se dégrader ,

En attendant, il est possible de ne pas participer à cette aberration en utilisant des gobelets réutilisables.BFA7034F-55CA-4858-81AA-7540A42910AB

Sous la bannière « Ecologie pour tous au Pré » (association du 93 à laquelle nous adhérons),  A Gauche Autrement a organisé, à l’occasion du vide-grenier du 30 mai,  la distribution et la récupération de gobelets réutilisables. Continuer la lecture

Retrouvez-nous, avec Ecologie pour tous au Pré au stand du vide-grenier

Mettre en oeuvre des actions concrètes et pratiques sur le tri des déchets et le recyclage  dans la ville. 

C’est l’idée qui a guidé un petit groupe d’entre nous qui réfléchît depuis un moment à cette thématique. Première concrétisation, une grande opération de Gobelets consignés mis en place ce samedi à l’occasion du vide-grenier du Pré Saint Gervais.

Plastique

L’idée est simple proposer aux stands qui demain délivrent des boissons, des gobelets consignés. 1 Eur le gobelet que chacun pourra ensuite récupérer en venant le rendre au stand « Tri et recyclage ». Après les avoir soigneusement lavés, les gobelets pourront aussitôt être réutilisés.

Récupérer, recycler et ainsi éviter le gâchis écologique généré par le tout jetable est une priorité absolue qui devrait s’imposer à tous les politiques.

Reutilisation

Comment améliorer cela dans notre ville du Pré Saint Gervais ? C’est ce que nous vous demanderons lorsque vous viendrez rendre votre gobelet sur notre stand. Une boîte à idées ouverte pour des solutions concrètes. 

ecologie

Les enfants sont aussi bien sûr les bienvenus sur le stand, on leur a réservé un petit jeu surprise et quelques cadeaux.

A gauche autrement présente aux élections départementales

La gauche sociale, écologiste et citoyenne s’unit pour être présente lors des élections départementales des 22 et 29 mars. A Pantin et au Pré-Saint-Gervais, des militants du Front de Gauche, d’Europe Ecologie, d’à Gauche Autrement, des citoyens engagés, s’unissent pour construire une alternative … à gauche. Continuer la lecture

Danton : agissons

Ilot dantonAu Pré, les surfaces libres sont peu nombreuses. La Ville en a « libéré » une en plein centre : il s’agit de l’îlot Danton.

L’emplacement de ce lieu est stratégique. Il relie le centre (hyper centre diraient certains ?) à la Poste, la Maison des Médecins, 2 écoles, l’avenue Jean-Jaurès. C’est l’occasion rêvée de réaliser un projet à taille humaine, attractif où se côtoient lieux de vie et activités.

Continuer la lecture