Plus de pouvoirs au maire et moins au conseil municipal

 

Appel d'offres

Une nouvelle loi permet désormais à la ville de ne plus passer par la commission d’appel d’offres pour les marchés dits « spécifiques ». Or il s’agit de marchés importants qui concernent : la restauration, le  périscolaire, les prestations sociales, les marchés de services juridiques, les séjours des enfants et adolescents, et les classes transplantées.
Dans une logique que la loi qualifie d' »assouplissement », le maire dispose désormais d’une délégation pour prendre les décisions en la matière. Magnanime, ce dernier a décidé de maintenir la CAO à titre consultatif pour ces marchés, en y invitant le maire-adjoint et les élus concernés par ces marchés.
Autrement dit, pas les élus hors majorité. Au conseil municipal du 21 novembre 2016, nous avons voté contre ce point, Il contribue à dessaisir un peu plus les élus de la ville de la marche des affaires qui la concernent.

Busso. Reculer pour mieux sauter ?

Leparisien

C’est en tout cas ce que semble penser l’amicale des riverains de Busso après la décision de la ville du Pré de préempter la parcelle de 5000 m2 qui accueillait les anciennes salaisons de l’usine Busso.

C’est nos amis du Parisien qui l’annonçaient hier.  La petite surprise du chef. La ville propose de 6 M€ à 7 M€ pour racheter le site près de la moitié de ce que proposaient les promoteurs au propriétaire. Cela devrait donner lieu à une procédure judiciaire qui s’annonce longue. 

En attendant, le projet de démolition et de reconstruction est donc suspendu. Pour calmer la grogne des riverains qui prenait de l’ampleur ? Pour laisser passer la période électorale qui débute ? 

A moins que ce ne soit pour prendre le temps de consulter les gervaisiens sur le devenir de l’un des derniers grands espaces disponibles de la ville… On peut rêver non ?

Le dossier Busso à l’ordre du jour du prochain conseil municipal

La réunion du prochain Conseil municipal du Pré Saint Gervais se tiendra ce lundi 27 juin 2016 à 19h30.

Les élus A Gauche Autrement ont mis à l’ordre du jour le devenir des terrains des anciennes Salaisons Busso.  Nous avons consacré un dossier complet à cette affaire il y a quelques jours.
A lire ici.busso Voici la question publique posée par les élus d’A Gauche Autrement à la majorité municipale.

Les terrains des anciennes Salaisons Busso sont sur le point d’être vendus par un propriétaire privé à un promoteur dont le projet est la construction de 5 immeubles de logement, ainsi qu’un équipement sportif municipal d’au moins 250 places assises.

L’équipement public répond à une obligation du PLU, le choix d’un équipement sportif relève du choix de la municipalité.

« Compte tenu des difficultés que crée la grande densité de population dans la commune du Pré Saint-Gervais (au 3ème rang en France), des gros problèmes de circulation dans la rue principale, du manque d’espaces verts, de la saturation des équipements scolaires, nous souhaitons savoir comment la majorité municipale entend mettre en œuvre, sur ce dossier, son engagement de 2014 : « maîtriser l’évolution urbaine », et comment elle entend au moins faire en sorte que ce projet soit présenté aux habitants du quartier avant qu’il ne soit entièrement bouclé. »

Si vous voulez entendre la réponse du maire, rendez-vous lundi soir à partir de 19h30 en mairie. Il faut rappeler que tout citoyen-ne peut assister librement aux réunions du Conseil Municipal de sa commune.

Le Repair-Café revient au Pré Saint Gervais

Après le « Répare-Vélo » qui a eu un franc succès samedi dernier à l’occasion de la fête de quartier organisée Rue Béranger par « La Rue est à Nous » …

C’est  un nouveau « Repair-Café » que l’association Ecologie au Pré pour tous vous propose samedi prochain.

On répare, On recycle, On se rencontre.

Rendez-vous Samedi 11 juin de 14h à 18h à l’espace Danton
9 Rue Danton

Repair-café

On vous y attend nombreux !

Faire de l’urbanisme, pas de l’immobilier

Un nouveau projet immobilier de grande ampleur arrive en plein centre du Pré :   8000 m2 privés se libèrent dans le carré constitué par les rues Colette Audry, Gabriel Péri, Roger Salengro et Danton.

Busso plan
Or le Pré ne cesse d’accueillir de nouveaux habitants du fait de constructions sur du domaine privé bien souvent. Pendant ce temps, l’offre de services publics ne suit pas avec la même vitesse.
La maîtrise de l’espace est une mission fondamentale pour une municipalité, surtout au Pré, petite ville avec beaucoup d’habitants dans un tout petit espace.
Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) pourrait être un outil de maîtrise de cet espace. Et bien sur cette zone le règlement permet de construire  140 logements alors que la Ville écrivait en 2014 qu’ « il fallait réduire le sentiment de densité urbaine » (Enquête publique sur le déclassement de voiries publiques liées à l’aménagement de l’Ilot Danton en 2014).
Comme beaucoup d’autres, leurs mots ne les engagent pas… Continuer la lecture

Au Pré Saint Gervais la rue est à nous !

L’association « La Rue est à Nous » vous convie à faire la fête ce samedi 4 juin de 12h à 22h rue béranger au Pré.

La rue est à nous

 

Au programme, des activités et un repas partagé gratuits pendant toute la journée. Participez en apportant de quoi partager ! Salades, gâteaux, boissons, viandes pour le BBQ, ou encore du sucre pour la barbe à papa, du cola pour la granita… 

A partir de 14h des jeux pour les mômes de 7 à 77 ans, des rencontres et un Répare-Vélo proposé par nos amis de l’association « Ecologie au Pré »

Au programme également, indispensable à la fête, de la musique toute la journée avec des concerts et une scène ouverte à tous les talents.

49-3 : un aveu d’échec et un déni de démocratie

49.3-et-democratieLe 49.3 est une brutalité ! Un déni de démocratie ! » C’est ce que disait François Hollande en 2006. Le même François Hollande vient de l’utiliser deux fois en l’espace de quelques semaines.
Après avoir cherché par tous les moyens à dénigrer la mobilisation citoyenne contre la Loi Travail, le gouvernement socialiste vient de décider de bâillonner le parlement.
Utiliser le 49-3 alors que les oppositions s’expriment depuis des semaines contre le projet de loi El-Khomri est une nouvelle façon de confisquer la parole et de garder le pouvoir. Ils ne savent faire que ça parce qu’ils sont acculés mais en attendant ils nous font perdre du temps alors qu’il y a tant de choses à faire. Ils font perdre du temps à ceux qui ont les moyens d’attendre, mais ils laminent tous ceux qui n’ont rien.
N’hésitez pas à aller lire la dernière lettre d’attac .

 

 

L'Autre information au Pré Saint Gervais par le collectif citoyen A Gauche Autrement