Tous les articles par Le Pré Autrement

Des principes de services au public à géométrie variable

Echange en bref au sein du conseil municipal du 15 décembre 2014.

L’actualisation des tarifs municipaux est à l’ordre du jour. A propos des douches municipales, Delphine, conseillère municipale AGA, suggère : « La ville pourrait rendre les douches gratuites (1,55 € la douche). C’est cher pour les SDF qui en ont besoin et c’est une simple question de dignité. Est-Ensemble pourrait prendre une décision symbolique à ce sujet et les rendre gratuites sur le territoire ».
douche

Le maire : … « La question a déjà été évoquée, c’est notre choix, une question de principe : la mairie ne rend aucun service public gratuitement. »

Point suivant. Il est question de régulariser par un vote la mise à disposition par la ville de quelques places de parking pour les professeurs du collège Jean-Jacques Rousseau (suite à la mise en place du stationnement payant dans toute la ville).
Question de Catherine, conseillère municipale Aga : « S’agit-il d’une mise à disposition gratuite ou payante ? »
Réponse de la maire adjointe : « C’est une mise à disposition payante, les professeurs n’ont jamais demandé à bénéficier d’aucun passe-droit en la matière. » (il nous faut préciser ici que notre question ne sous-entendait aucunement une suspicion de « passe-droit ») Continuer la lecture

Concert de soutien à la maternité des Lilas pour les 40 ans de la loi Veil

Pour les 40 ans de la loi Veil, pour défendre le droit fondamental à l’IVG, la maternité des Lilas organise une soirée de soutien. L’occasion de rappeler que la maternité, toujours en lutte pour sa survie, défend ce droit depuis 50 ans. A Gauche Autrement soutient ce combat : en 25 ans, le nombre de structures pratiquant l’IVG en Seine-Saint-Denis a été divisé par deux, fragilisant ce droit essentiel pour la liberté des femmes.concert mater lilas 9 01

Cette soirée aura lieu le 9 Janvier 2015, au théâtre du Garde Chasse aux Lilas.
Plusieurs artistes se produiront sur scène, à partir de 20h30. La programmation complète sera révélée prochainement (sont annoncés : Arthur H, Clarika, Julie et Moi, Sophie Darly…) Continuer la lecture

Est Ensemble : la sortie du SEDIF remise… à la saint-glinglin

Le 18 novembre, le conseil communautaire prenait acte du rapport annuel du SEDIF sur le prix et la qualité du service public d’eau potable pour l’année 2013. Ce document n’a pas vocation à être voté, il est simplement porté à la connaissance du conseil et a donné l’occasion de quelques échanges sur le sujet. On n’apprend rien de bien nouveau dans ce rapport établi par les services du Sedif dont le premier souci n’est pas d’éclairer les conseillers sur le mode de gestion de l’eau. Continuer la lecture

Ce dont on ne parlera pas au prochain conseil municipal

Développement urbain, animation de la ville, densification, sécurité… Tous ces sujets font partie des préoccupations des Gervaisiens et de leurs élus. Pourtant, ils ne feront l’objet d’aucun débat au sein de votre conseil municipal… suite à l’adoption du règlement intérieur au Conseil municipal du 13 octobre 2014.

démocratie confisquée

Continuer la lecture

Marisol Touraine au Clos Lamotte interpellée par le collectif maternité des Lilas

A Gauche Autrement se félicite de la décision de l’ARS de renoncer au projet de déménagement de la maternité des Lilas à Montreuil. La lutte du collectif de la maternité, et des nombreuses associations qui l’ont soutenu, commence à porter ses fruits. Il reste maintenant a transformer l’essai et trouver l’argent nécessaire pour que la maternité soit reconstruite aux Lilas.

Marisol Touraine était hier matin en déplacement au Foyer du Clos LaMotte au Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis accompagnée de Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie. Elles étaient reçues par Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et Gérard Cosme, Maire de la ville et président d’Est ensemble.

Mater lilasAlors que Marisol Touraine sortait de son véhicule, des sages-femmes l’ont interpellée sur l’avenir de leur établissement, la maternité des Lilas.

Continuer la lecture

Les loyers, un renoncement de plus ?

Loyers chersVoici en gros ce qui s’est passé.

En février, la loi « ALUR » (Accès au Logement et Urbanisme Rénové), dite aussi loi Duflot, du nom de la ministre écolo du logement en 2012-2013, a été adoptée, par toute la gauche : socialiste, écologiste, radicale et communiste. Entre autres, cette loi prévoyait un encadrement des loyers, mis en place progressivement dans les « zones tendues », celles où les loyers avaient grimpé énormément ces dernières années. Paris et sa proche banlieue (dont le Pré Saint-Gervais) en font partie, comme de nombreuses agglomérations en France.
Continuer la lecture

Bien vieillir au Pré-Saint-Gervais

Les personnes âgées doivent pouvoir continuer à vivre au Pré-Saint-Gervais. Orpea a ouvert une maison de retraite qui nécessite des moyens bien plus élevés que ceux dont dispose l’immense majorité des personnes âgées du DSC01297Pré. Une municipalité au service de ses citoyens doit s’opposer à la mainmise du marché sur les besoins du 3e âge et mener une politique d’aide adaptée.

Une Commission municipale d’attribution des logements transparente

commission attributionAujourd’hui, qui attribue les logements ? Selon quels critères ? Nous voulons que cette commission soit transparente, qu’elle rende des comptes régulièrement, affiche des critères clairs, se compose de représentants de tout bord et intègre des citoyens indépendants. La commission doit veiller à la mixité sociale de chaque site de la ville (aussi bien dans les programmes de construction que dans les attributions). Comme le nombre de logements dont dispose la ville est très inférieur à la demande, la transparence des règles d’attribution est d’autant plus indispensable.

Logement : lutter contre la flambée des prix, contenir le prix du mètre carré

DSC01273

Pour empêcher l’envolée des prix, la mairie doit lutter contre la spéculation foncière et autoriser seulement la construction aux promoteurs qui s’engagent à ne pas faire monter les prix. La ville doit aussi exercer son droit de préemption de manière à favoriser cette politique (à Saint-Ouen, cela donne des résultats). Enfin, elle ne doit pas céder ses terrains à des promoteurs qui font miroiter des gisements d’emplois : ici pour construire un établissement hors de prix pour les personnes âgées, là des immeubles de bureaux désespérément vides…