eau

Gestion publique de l’eau. La mobilisation fait reculer Santini.

Jeudi dernier, à l’appel de la Coordination Eau Île-de-France et des collectifs eau publique d’Est Ensemble, une soixantaine de citoyens ont bloqué l’entrée principale de l’usine des eaux de Choisy-le-roi où devait se tenir une réunion du SEDIF.

Cette action fait suite à la lettre ouverte adressée par 100 élu-es d’Est Ensemble, demandant au président du SEDIF André Santini de ne pas exclure leur territoire de la convention provisoire signée en 2017 entre le SEDIF et les trois territoires (Est Ensemble, GrandOrly-Seine-Bièvre et Plaine Commune) qui tous trois ont refusé d’adhérer au syndicat.

M. Santini, menaçait les usagers d’une hausse massive des tarifs de l’eau avec la rupture immédiate de la convention.

Le comité syndical du SEDIF a finalement décidé de maintenir la convention jusqu’à la fin de la durée initialement prévue, c’est à dire fin 2019. C’est un succès à mettre au compte de la mobilisation des comités eaux publique de nos communes et de l’action collective.

En 2019 les trois conseils de territoire seront amenés à décider de leur futur mode de gestion de l’eau, à confirmer leur sortie du SEDIF et leur choix de la gestion publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>