eau bien commun

Gestion publique de l’eau : La grande stagnation !

La coordination EAU – Ile de France revient sur son blog sur le rapport annuel publié par le SEDIF.  Où l’on apprend que loin d’avancer le dossier de la gestion publique de l’eau aurait tendance à stagner…

Le rapport annuel sur la qualité et le prix du service public de l’eau potable présenté par le Syndicat des Eaux d’Île de France (SEDIF) pour l’année 2017 s’intitule « l’eau en mouvement », un comble pour un organisme aussi sclérosé que le SEDIF!
Avec cette luxueuse brochure en papier glacé, nous nageons dans la communication et l’idéologie à gros bouillons, quitte à s’éloigner des rivages de la réalité.

Cela commence par un focus sur une étude sur la sécurisation et l’interconnexion des réseaux entre les différents opérateurs qui existait déjà avant 2017.  Une façon d’introduire le projet défendu par le SEDIF, d’un « Grand Paris de l’eau » pour mutualiser les moyens de production d’eau potable en Ile-de-France, projet qui ne fait l’objet d’aucun accord. C’est un « grand projet inutile », a même affirmé la Ville de Paris. Un projet chiffré pour l’Île-de-France à 500 millions d’euros selon le SEDIF (et sans doute à bien davantage en réalité) qui viendraient gonfler la facture d’eau des usagers.

>>> Lire la suite sur le blog de la coordination Eau Ile de France.