image-cagxxq130_phl_video_camera-small

Ne souriez pas, vous êtes filmés !

Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis quelques jours vous êtes filmés au Pré Saint-Gervais. Seul un petit panneau plutôt discret à l’entrée de la commune en informe les citoyens.
La mairie vient d’installer 23 caméras de vidéosurveillance dans les rues de la ville pour  « lutter contre la délinquance ».

La ville a déboursé la rondelette somme de 630 000 Eur pour ce dispositif. Cela fait quand même près de 30 000 euros par caméra.
La sécurité des citoyens, n’a certes pas de prix, mais encore faudra-t-il vérifier l’efficacité de ce type de dispositifs pour réduire les actes de délinquance.

Un bilan est-il prévu au Pré Saint-Gervais ? 

Les bilans dans d’autres villes sont en tout cas  pour le moins mitigés. Les caméras installées créent de nouvelles zones d’ombre non couvertes par la vidéo surveillance. Au final, elles ne font souvent que déplacer de quelques mètres les problèmes. La police nationale n’a pas besoin de ces caméras pour connaître les points de fixation. Le problème c’est qu’il n’y a pas, il n’y a plus, de police nationale dans nos villes en Seine-Saint-Denis. Le Pré Saint-Gervais n’a plus d’antenne de la police nationale depuis plusieurs années.

Les images des caméras au Pré Saint-Gervais sont envoyées dans un centre situé à Pantin où deux agents de la ville sont dédiés au visionnage en direct. Des agents de la ville, pas des policiers assermentés ce qui ne va pas sans poser des problèmes.
Si les délinquants savent depuis longtemps éviter l’objectif des caméras, le simple citoyen qui n’a rien à se reprocher devra lui accepter cette intrusion permanente dans son espace quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>