Le jardin partagé « Le pouce vert » doit rester ouvert !

Réunion publique organisée par le Pouce vert,
Jeudi 14 janvier à 20 h 30,
à la maison des associations, 3 place Anatole France,
Pré-Saint-Gervais

Ilot dantonLe comptoir des mots ou des maux ?
« Pendant les travaux, je m’engage pour qu’il n’y ait pas rupture des activités du Pouce Vert dans la mesure des contraintes techniques » a réaffirmé Monsieur le Maire plusieurs fois depuis 2013.
Et pourtant, la fermeture du jardin partagé est désormais annoncée pour avril 2016. Il ne devrait réouvrir qu’en novembre 2017… si tout se déroule comme prévu …
Telle est la décision de la municipalité rapportée par l’association du Pouce vert à l’issue d’une réunion le 16 novembre.
Beaucoup de mots ont été prononcés par la Ville depuis début 2013 sur le réaménagement de l’ilot Danton ; des « ateliers urbains » ont été organisés pour que nous – la population – disions ce que nous voulions ; beaucoup voulaient que le jardin continue de fonctionner pendant les travaux. Et, au bout du compte, il ferme…. Alors, à quoi bon ces ateliers, que reste-t-il des souhaits des associations et riverains qui s’y sont exprimés ?
Nous aurait-on menti ? C’est comme ça que les mots deviennent des maux.


Des mots verts pour un jardin : le Pouce Vert
Cette fermeture serait justifiée (dit la Ville) par le réaménagement de tout l’ilot « Danton ». Ce projet inclut l’immeuble à construire, inscrit dans une opération de RHI (Réhabilitation de l’Habitat Insalubre), l’aménagement des rues Brossolette et Danton. Et intégrerait désormais la place Jean-Jaurès …. Mais rien d’écrit !
Pour construire un immeuble qui ne répondra pas aux normes du développement durable,
Pour réaménager des voies pour les voitures sans voie cycliste dédiée, sans circulation piétonne confortable,
On détruit un jardin pendant des mois.
Or, au Pré, où rencontre-t-on la diversité de verdure (botanique) ? Où le compostage est-il le mieux réalisé ?
Au jardin du Pouce Vert ! Ce sont eux qui, dans la ville, se sont dépensés sans compter pour faire vivre le Vert !

Des mots pour (faire semblant) que vive le débat ?
La Ville affirme qu’une concertation a eu lieu au cours des « ateliers urbains ». En effet : les 18 mars, 15 avril, et 26 novembre…2013. Et puis, plus rien ou pas grand-chose ! Et pourtant, depuis, ce sont deux années entières que la ville aurait pu mettre à profit pour réfléchir, affiner, étudier et informer vraiment !
On nous annonce que le futur espace vert sera un jardin partagé et un espace public : quelle gestion de l’un et de l’autre est prévue ?
Que sera l’immeuble ? Quelles mesures en matière d’économie d’énergie?
Quelles installations en rez-de-chaussée pour répondre au besoin d’espace de convivialité demandé par beaucoup ? Comment seront aménagées les rues avoisinantes ?
L’aménagement de la Place Jean-Jaurès devait être envisagé après cette 1ère phase. Le projet aurait avancé. Qu’en sera- t-il ?
Que d’incertitudes pour les habitants ! Il est permis de penser que la municipalité a un projet tout à fait défini et se garde de le livrer, pour éviter les contestations.
Rappelons pourtant ce que seraient des objectifs conformes à l’Agenda 21 : Réaliser un bâtiment basé sur des énergies renouvelables comme l’énergie solaire, l’isolation, la végétalisation des toitures, la récupération de l’eau au profit du jardin – qui permettraient de limiter les charges des locataires ; aménager des parties communes en vue de favoriser le tri des déchets ainsi que des locaux à vélos accessibles et sécurisés…
Le projet qu’on nous présente aujourd’hui ne tient compte, ni de ces objectifs, ni des souhaits émis lors des ateliers. La seule information claire aujourd’hui, c’est celle de la fermeture du jardin. Rien n’est précis ni clair sur le projet à venir. Quand nous en serons informés, il nous sera imposé !
Nous affirmons à nouveau ce qui devrait aller de soi : les riverains, les habitants, les utilisateurs doivent avoir leur mot à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>