Marisol Touraine au Clos Lamotte interpellée par le collectif maternité des Lilas

A Gauche Autrement se félicite de la décision de l’ARS de renoncer au projet de déménagement de la maternité des Lilas à Montreuil. La lutte du collectif de la maternité, et des nombreuses associations qui l’ont soutenu, commence à porter ses fruits. Il reste maintenant a transformer l’essai et trouver l’argent nécessaire pour que la maternité soit reconstruite aux Lilas.

Marisol Touraine était hier matin en déplacement au Foyer du Clos LaMotte au Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis accompagnée de Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie. Elles étaient reçues par Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et Gérard Cosme, Maire de la ville et président d’Est ensemble.

Mater lilasAlors que Marisol Touraine sortait de son véhicule, des sages-femmes l’ont interpellée sur l’avenir de leur établissement, la maternité des Lilas.

Marisol Touraine s’est déplacée vers les professionnelles en souhaitant les rassurer sur l’intérêt qu’elle porte à ce dossier sans pouvoir toutefois en dire plus.. Une Délégation a demandé à être reçue, demande à laquelle la ministre a répondu par la négative, n’étant pas  » accompagnée par les services connaissant le mieux le dossier ».

Le collectif s’est donc interrogé sur les éléments du dossier portés à la connaissance de la ministre.

A l’issue de sa rencontre, la ministre de la Santé et des droits des femmes est sortie très rapidement, interpellée cette fois par Marie-Laure Brival, chef obstétrique de la maternité des Lilas et présidente du collectif. Les deux femmes se sont entretenues très brièvement, Marie-Laure Brival lui rappelant l’engagement qu’elle avait pris devant le collectif et lui demandant une réponse.

Ensuite, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, Claude Evin, Directeur de l’ARS, Daniel Guiraud, maire des Lilas, Madeline Da Silva, présidente de l’association Naissance et Marie-Laure Brival se sont entretenus de longues minutes. Claude Evin a notamment confirmé que le projet de délocalisation de la maternité à Montreuil était définitivement abandonné par ses services.

Le projet de reconstruction serait donc toujours à l’étude. Quoi qu’il en soit, le collectif compte bien maintenir la pression jusqu’à l’obtention d’une réponse positive. De nouvelles actions sont en préparation.

Plus d’informations sur le site du collectif de la Maternité des Lilas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>